Gagnez en efficacité avec Pareto (ou la loi des 80/20) !

ParetoLa loi de Pareto, ou comment un principe d’économie simple peut vous aider à développer votre activité !

Vilfredo Pareto est un économiste italien de la fin du XIXe siècle, passé à la postérité pour avoir énoncé une loi simple, mais diablement efficace : en observant le rendement des plans de petits pois de son jardin, il s’est rendu compte qu’environ 20% de ses plans donnaient 80% de sa récolte. Remarquant que ce phénomène se retrouvait partout, depuis son jardin jusqu’à la répartition des richesses à l’échelle d’un pays, il en a déduit une loi empirique :  » environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes ».
En appliquant ce principe d’économie à votre activité, vous pourriez être surpris de son efficacité. C’est en tout cas ce qu’il s’est produit pour moi !

On a coutume de dire qu’il faut en moyenne 3 ans pour lancer une activité : la première pour tester sa viabilité, la deuxième pour se stabiliser, la troisième pour pouvoir en vivre… En gros, à la fin de ma deuxième année de free-lance dans le graphisme, un constat assez douloureux s’imposait à moi : je travaillais beaucoup, ne m’accordait pas de vacances, mes clients étaient satisfaits, mais…je plafonnais à la moitié de ce que je visais comme Chiffre d’Affaire annuel… Difficile de me dire que, d’une année à l’autre, j’allais doubler mon CA. Il fallait que je me remette en question sur certains points, et c’est là que j’ai commencé à m’intéresser aux principes d’économie.

J’ai décidé de prendre du recul avec mon activité et de procéder à une analyse « froide » de tout cela. A l’époque, mon travail se divisait en plusieurs activités : cours et ateliers, commandes de BD et de films d’animations pour des entreprises, et commandes d’illustrations ( affiches, magasines pour enfants, etc). En soi, toutes ces activités me comblaient et me rapportaient de l’argent, donc je ne voyais pas vraiment de problème. Mais en me prêtant au jeu de l’ « analyse économique » de mes activités (en gros, calculer le temps passé sur l’activité, au regard de ce qu’elle m’a rapporté) et en leur appliquant cette fameuse loi de Pareto, je me rendis compte que :
-24% de mes activités me rapportaient 76% de mon CA … tout en y passant le moins de temps !
Nous ne sommes pas loin de ce ration 20/80, n’est-ce pas ?…

La solution, plutôt évidente, s’est imposée à moi : développer le pan de mes activités « rentables » en diminuant les autres, certes valorisantes (en l’occurrence, donner des cours et des ateliers), mais chronophages et peu rentables… Et mon CA, en une année, a doublé !

Je ne prétends pas que la loi de Pareto soit une formule magique. Mais je pense qu’il est nécessaire, lorsque votre CA plafonne, de prendre du recul sur votre activité. En l’occurrence, pour ce qui est de moi, je m’éparpillais trop et m’épuisais sur des projets trop longs et peu rémunérateurs ( peut-être, encore une fois, un problème de « débutant » : on veut faire ses preuves et on ne se fait pas rémunérer suffisamment). Pratiquer une remise en question « froide » de mon activité m’a permis de l’envisager de façon plus « professionnelle » et moins chargée émotionnellement.

Depuis, c’est devenu un rituel : chaque fin d’année, j’analyse mon activité ( de façon plus détaillée chaque année : commandes récurrentes ou one-shot, secteur d’activité, loi des 80/20… ). Cela me permet de me donner des orientations pour l’année suivante : quel secteur d’activité privilégier pour mes démarchages, à quels projets donner mes priorités… De plus cela donne, au fil des ans, une cohérence à mon travail et à mon portfolio (je me suis aujourd’hui spécialisée sur une activité, la synthèse graphique, et me positionne sur deux grands secteurs : management et RH dans les grandes entreprises, et vulgarisation scientifique auprès d’organismes de recherche). Mais tout cela a découlé de la possibilité d’analyser mon activité, au regard de mes deux premières années de travail en free-lance.

Alors, même si l’exercice n’est pas simple, ne faites pas l’impasse sur cette analyse. Vous pouvez la pratiquer seul ou vous faire accompagner, mais dans tous les cas cela ne pourra être qu’une étape positive dans le développement de votre activité !

A bientôt !
Anne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s