Manager avec le visuel

La crise sanitaire du Covid-A9, avec le télétravail de masse instauré en urgence et l’isolement du confinement, a eu de lourdes répercussions sur le travail. Il y a ceux qui se sont sentis « oubliés » par leur hiérarchie, ceux qui ont découvert qu’ils préféraient travailler depuis leur salon, ceux qui ne se sentent plus impliqués… et puis il y a les managers, les chargés d’équipes, qui doivent réussir à ré-insuffler de l’énergie pour tout le monde, quand eux-même ont vécu des heures compliquées.

Adrien Chignard, dans une interview parue sur le site Pyschologie.com, déconseille de repartir au travail « comme si de rien n’était« , et préconise de prendre le temps de « faire un effort délibéré pour donner du sens collectivement à une expérience » ( le « Sense Making » théorisé par Karl Weick ). Autrement dit, laisser un espace d’expression à chacun pour dérouler le fil de ce qu’il a vécu lors de l’expérience du confinement, le but étant que tous ces « fils dénoués » permettent de tisser et/ou de renforcer le « tissu social » de l’équipe (la sensation d’appartenance et de reconnaissance dans un groupe).

Comment utiliser ce temps ? Libérer la parole, demander des précisions ( face à des demandes qui n’avaient pas pu être assez explicitées durant le confinement), revenir sur la validité de certaines décisions, pour à la fois désamorcer des frustrations et des colères, et augmenter la confiance et l’engagement. Enfin, tout simplement, remettre l’humain au centre.

Alors, pourquoi vous parler du management visuel ?

Le management visuel ( ou, autrement dit, s’appuyer sur des supports visuels pour manager une équipe) s’appuie sur 3 piliers, qui sont : Voir, Comprendre et Agir.

Si l’on part du postulat que l’on ne peut pas changer ce que l’on ne voit pas, alors les outils visuels ont une place toute trouvée en cette période où redonner du sens, lier et motiver les équipes devrait être au coeur d’un retour au travail dans de bonnes conditions.

L’excellent article du site Flexio sur le management visuel vous donnera de nombreuses pistes sur la mise en pratique du processus. Quant à moi, à l’heure où le télétravail est encore de mise pour de nombreuses entreprises, je tenais à vous parler des outils visuels collaboratifs qui vous premettront de partager une vision collective, comprendre les problèmes et les enjeux, et définir les tâches et les objectifs ( encore un fois, « voir, comprendre, agir »).

Mind-mapping : Dressez des cartes mentales pour que tout le monde puisse se retrouver dans l’organisation.

Le mind-mapping, ou carte mentale, reprend le fonctionnement  » par association d’idées » du cerveau.

Gitmind : Gratuit, avec un cloud sécurisé et des templates prédéfinis, ce logiciel semble facile à prendre en main et plein de ressources.

Coogle : Dans la même veine que Gitmind, Coogle vous permet de dresser des cartes mentales collaboratives en ligne, sans avoir de logiciel à installer. La version gratuite propose de nombreuses fonctionnalités pour démarrer.

ZenKit : Flexible, Zenkit s’adapte à différents projets ( stratégie de contenu, atteinte des objectifs, recrutement…) et propose des outils collaboratifs pour chacun. Une sorte de Trello en plus poussé.

Tableaux blancs virtuels : Partagez vos idées, fichiers, diagrammes et autres documents, sans limites.

Profitez de la clarté des explications au tableau blanc, sans cette vilaine odeur de marqueur !

Miro : Avec ses templates pré-définis et son « tableau blanc » infini, c’est l’application qui semble la mieux positionnée, sur le marché actuel, pour réaliser un espace de travail visuel et virtuel avec votre équipe.

Google Jamboard : Vous ne jurez que par Google drive, Google slide, Google Sheets ? Bonne nouvelle, voici Google Jamboard, un tableau blanc collaboratif directement intégré dans la suite des solutions Online Google.

Tableau blanc Microsoft : Multi-support, l’application de Microsoft semble proposer de nombreuses fonctionnalités ( partage de fichiers, d’images, recherche en ligne, chat en temps réel).

Et pour ce qui est du contenu graphique ?

De nombreuses banques d’images ( IstockPhotos, Pixabay…) vous fourniront des images gratuites et libres de droits pour illustrer vos propos. Si vous souhaitez insérer des pictogrammes afin de dynamiser vos présentations, référez-vous à l’immense banque d’icônes en ligne  » The Noun Project« , vous y trouverez de nombreuses références ( site en anglais).

Vous êtes possesseur d’une tablette ( Samsung, Ipad…) et vous sentez suffisamment à l’aise sur un écran pour libérer votre trait ? Lancez-vous et créez une synthèse graphique de vos réunions, vos collaborateurs apprécieront ! Vous trouverez sur ce blog des informations sur l’utilisation des synthèses graphiques, un comparatif des applications Android et Ios ( qui commence à dater, je m’en excuse, la mise à jour arrivera prochainement !), et vous pouvez également télécharger mes manuels sur le Sketchnoting et l’application de dessin Procreate) pour vous lancer sans aucun pré-requis !

Enfin, afin de dynamiser vos ateliers de co-construction ou de créativité, vous pouvez également faire appel à moi, pour réaliser une synthèse graphique, en visio-conférence, de vos échanges ( me contacter).

Bonne journée !

Anne

Publié par AnneB

Illustratrice, scribe, mais aussi musicienne, formatrice et auteure... Free-lance, je suis ouverte à toute proposition de collaboration, rencontrons-nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :